Archive | Aviation RSS feed for this section

L’histoire du Sukhoi SU-27

28 Juil

J’ai découvert il y a peu une série de documentaires sur le chasseur soviétique Su-27 Flanker. Découvrir ou redécouvrir son histoire permet de souligner la créativité et le génie des ingénieurs soviétiques souvent effacés par la technologie américaine prédominante.

Trouvez  deux heures trente de tranquillité pour découvrir cet excellent documentaire.

Un grand merci à la personne qui a uploadé ces vidéos sur YouTube.

It has always bothered me

12 Juil

It has always bothered me

Une fissure sur le moteur du Lockheed Martin F-35 cloue la flotte au sol

24 Fév

F-35 JSF

L’ensemble de la flotte américaine de F-35 Joint Strike Fighter a été clouée au sol à cause d’une fissure dans le moteur d’un de ces avions de chasses. C’est le dernier des quatre arrêts partiels ou complets du F-35, le futur avion de chasse du Pentagone, en seulement deux ans et demi d’existence.

« Le 19 février 2013, une inspection de routine du moteur a révélée une fissure sur une pale d’une turbine d’un F-35 installée sur un avion d’essai sur la base Edwards en Californie » a déclaré le porte-parole Kyra Hawn dans un communiqué.

La pale endommagée a été retournée au constructeur Pratt and Whitney pour une « évaluation appronfondie et la détermination de la cause du problème ». Le porte-parole ajoute, « Il est encore trop tôt pour connaitre l’impact de la découverte sur la flotte entière cependant, par mesure de précaution, tous les vols des F-35 ont été suspendus en attente du résultat de l’investigation. »
Il est à noter que le F-35 a précédemment eu des problèmes de pales en 2008.

La suspension de vol affecte les F-35 en phase de test en Floride, Californie et dans le New Jersey et les premiers pilotes en formation en Floride et en Arizona. Le Pentagone dispose de cent F-35 divisés en trois modèles : le modèle A léger pour l’Air Force, le F-35B à atterrissage vertical pour le Marine Corps et le F-35C réservé à la Navy et embarqué sur porte-avion. L’armée a prévu l’achat de 2 400 appareils au total sur les trente prochaines années pour un coût supérieur à 1 550 milliards de dollars, formation et maintenance inclues.

Sans précédent par son ampleur et son ambition, le programme F-35 de Lockheed Martin a été marqué par des dépassements de coûts, des retards et des problèmes de conception. Le Pentagone n’a cessé de revoir à la baisse les spécifications de l’avion. Malgré cela, Lockheed Martin se bat pour offrir un appareil répondant aux exigences de furtivité, de maniabilité, de vitesse et de portée.

Tous les F-35 ont été temporairement interdits de vol à la fin de l’année 2010 puis en 2011 à cause d’une pompe à carburant défectueuse. Les F-35B des Marines ont été privés de vol le mois dernier après un dysfonctionnement du réacteur – une défaillance d’une conduite a été découverte par la suite. Chaque interdiction de vol cause des retards qui repoussent la mise en service du Joint Strike Fighter à 2018 ou 2019.

Le fait que les trois modèles de F-35 partagent une conception commune du moteur signifie qu’une fissure dans une turbine d’un appareil peut affecter tous les autres. Le Pentagone avait prévu deux moteurs interchangeables pour le F-35 – un fabriqué par Pratt and Whitney et l’autre par le concurrent General Electric. Mais après un âpre combat politique et à cause d’une recommandation de l’armée, le Congrès a mis fin à la possibilité de choisir deux moteurs pour des raisons de coûts.
Si la situation perdure, l’interdiction de vol actuel pourrait raviver cette bataille.

Source : Wired

Airliners.net

17 Fév

Amateur de vieux zincs, d’avions de chasse ou de liners vous trouverez votre bonheur sur airliners.net. Le site propose aux internautes des milliers de splendides photos qui ne demandent qu’à devenir votre nouveau fond d’écran. Les utilisateurs peuvent créer des albums et les partager en ligne.

Bref, si vous aimez les avions vous aimerez airliners.net.

airliners.net home page

Android pour le 787 Dreamliner

17 Juil

Boeing vient d’annoncer que son prochain avion, le 787, disposera d’un nouveau système multimédia pour les passages. Cet équipement high tech fonctionnera sous Android, les passagers auront devant eux des écrans de 10 ou 17 pouces et pourront écouter de la musique, regarder des films et jouer à des jeuxvidéos. D’un point de vue technique, ce dispositif comprendra un processeur double coeurs ARM soutenu par 1go de RAM ainsi qu’une connexion WiFi. Ce système sera fabriqué par Panasonic et Thales.

 

Quelques informations sur le Boeing 737 MAX

11 Avr

Boeing nous livre quelques informations sur la future version remotorisée de son célèbre 737.

Il disposera d’un nouvel ensemble de réacteurs, le CFM LEAP-1B d’un diamètresupérieur à celui des versions précédentes du CFM 56 qui équipent les 737 actuels. Cette taille plus importante entraîne un allongement du train de 20cm ainsi qu’un nouveau pylône pour intégrer les moteurs plus haut dans la voilure.

Pour pallier le poids plus importants des moteurs, les nouveaux moyen-courriers disposeront de commandes de vols électriques pour les aérofreins. Le 737 MAX sera aussi équipé d’un nouveau circuit électronique de prélèvement d’air moteur moins consommateur de carburant. Ce système sert au dégivrage et à la gestion de la pressurisation de la cabine.
Enfin quelques modifications aérodynamiques seront apportées afin de réduire la traînée et d’améliorer les performances de l’appareil. La plus visible est le changement du cône de queue qui sera similaire à celui des 777 et des 787.

Hands on Microsoft Flight

20 Mar

Comme convenu, voici mon avis sur Microsoft Flight. J’ai pu y jouer suffisamment longtemps pour me forger une idée assez précise sur le jeu car oui il s’agit d’un jeu et non d’une simulation. La transition est toute désignée, parlons du gameplay. Flight n’est pas un jeu d’arcade ni une simulation aérienne. Son gameplay penche cependant davantage du côté réaliste. Je le trouve trop arcade pour être intéressant pour un simmeur et trop simu pour être fun. Je ne vois donc pas vraiment à quel public le jeu s’adresse.

Le continu du jeu est aussi limité, on ne peut pas trop lui en vouloir car il est  gratuit. L’aire de jeu se résume à l’île d’Hawaï et les avions disponibles sont aux nombres de deux, le Stearman PT-17 et L’icon A. Le passage à la caisse est donc quasiment obligatoire pour approfondir l’expérience de jeu et là le jeu s’apparente à une réelle arnaque. Les prix sont prohibitifs et le choix reste restreint d’autant plus que Microsoft n’autorise pas les développeurs tiers à proposer du contenu alternatif. 

Il semble donc que Microsoft Flight soit une belle arnaque cependant je pense qu’il a un potentiel intéressant. En effet, techniquement le jeu est plutôt joli, graphiquement il est supérieur à FSX (sans les add-on). Le moteur physique est, pour moi, très intéressant. De base, son aîné Flight Simulator X avait un moteur physique un peu surprenant, les avions par défaut disposaient d’une physique un peu surréaliste. Flight, quant à lui, a une physique bien plus crédible sans avoir à recourir à des extensions. Les capacités techniques et l’optimisation de Flight couplées aux avions et aux scènes de Flight Simulator X permettraient de créer une simulation de qualité qui reprendrait le flambeau de FSX. 

Microsoft Flight est disponible

2 Mar

Comme annoncé précédemment dans le blog, Microsoft Flight est bien gratuit. On peut désormais le télécharger sur le site officiel cependant une connexion Game for Windows Live est obligatoire pour profiter du soft. Je n’ai pas pu mettre les mains dessus mais les premiers retours confirment mes doutes. En effet, le jeu est beaucoup plus accessible que Flight Simulator afin de toucher un plus large public aux dépens de la désaffection des anciens simmers. De nombreuses extensions seront disponibles sous peu pour enrichir l’expérience du jeu. On ne sait toujours pas si le SDK (Software Development Kit) sera disponible pour les développeurs tiers qui pourront, peut-être, augmenter le réalisme de Microsoft Flight.

Je posterai un billet plus complet quand je l’aurai testé.

Les ailes de légende

1 Mar

Les ailes de légende est une série de documentaire ayant pour sujet l’histoire des plus grands appareils qui ont marqué l’histoire de l’aviation. Je conseille à tous les amoureux de l’aviation d’aller les visionner car c’est passionnant. Ces documentaires d’environ une heure sont disponibles sur Dailymotion ici.

Microsoft Flight sera free-to-play

4 Jan

Microsoft Flight sera bel et bien gratuit. En effet, le site de la nouvelle simulation de Microsoft annonce une sortie du jeu au Printemps et il sera en free-to-play. Les joueurs pourront donc télécharger le jeu gratuitement et télécharger par la suite des extensions payantes ou gratuites. L’éditeur annonce que l’aire de jeu gratuite sera Hawaii ce qui semble bien peu car les simeurs sont habitués à pouvoir aller n’importe où sur la planète. Passer à la caisse semble donc nécessaire pour bénéficier de tous le potentiel du jeu, il faut espérer qu’il ne s’agisse pas d’un « jeu en kit » avec une pléthore d’add-on payants qui reviendront très chers.

L’autre annonce concerne la difficulté du jeu. Microsoft Flight sera davantage orienté grand public que les Flight Simulator, d’où la perte du terme « Simulator ». Cependant il y est précisé que la difficulté sera paramétrable et que le mode de difficulté le plus avancé contentera les simeurs férus de réalisme. Là aussi, on espère que les développeurs ne se mettront pas à dos les anciens joueurs.
En conclusion, la prochain simulateur (ou pas) de Microsoft prend de gros risques. Flight joue quitte ou double,il sera soit un jeu abordable et avec un gameplay simulateur soit un jeu bourré d’extensions à prix exorbitant et à la difficulté ridicule.
Pour ma part, j’ai l’impression que Microsoft Flight Simulator X a encore de beaux jours devant lui…
Voici une vidéo en anglais décrivant Flight dans laquelle on peut apercevoir du gameplay.
%d blogueurs aiment cette page :