Tag Archives: microsoft flight

Hands on Microsoft Flight

20 Mar

Comme convenu, voici mon avis sur Microsoft Flight. J’ai pu y jouer suffisamment longtemps pour me forger une idée assez précise sur le jeu car oui il s’agit d’un jeu et non d’une simulation. La transition est toute désignée, parlons du gameplay. Flight n’est pas un jeu d’arcade ni une simulation aérienne. Son gameplay penche cependant davantage du côté réaliste. Je le trouve trop arcade pour être intéressant pour un simmeur et trop simu pour être fun. Je ne vois donc pas vraiment à quel public le jeu s’adresse.

Le continu du jeu est aussi limité, on ne peut pas trop lui en vouloir car il est  gratuit. L’aire de jeu se résume à l’île d’Hawaï et les avions disponibles sont aux nombres de deux, le Stearman PT-17 et L’icon A. Le passage à la caisse est donc quasiment obligatoire pour approfondir l’expérience de jeu et là le jeu s’apparente à une réelle arnaque. Les prix sont prohibitifs et le choix reste restreint d’autant plus que Microsoft n’autorise pas les développeurs tiers à proposer du contenu alternatif. 

Il semble donc que Microsoft Flight soit une belle arnaque cependant je pense qu’il a un potentiel intéressant. En effet, techniquement le jeu est plutôt joli, graphiquement il est supérieur à FSX (sans les add-on). Le moteur physique est, pour moi, très intéressant. De base, son aîné Flight Simulator X avait un moteur physique un peu surprenant, les avions par défaut disposaient d’une physique un peu surréaliste. Flight, quant à lui, a une physique bien plus crédible sans avoir à recourir à des extensions. Les capacités techniques et l’optimisation de Flight couplées aux avions et aux scènes de Flight Simulator X permettraient de créer une simulation de qualité qui reprendrait le flambeau de FSX. 

Publicités

Microsoft Flight est disponible

2 Mar

Comme annoncé précédemment dans le blog, Microsoft Flight est bien gratuit. On peut désormais le télécharger sur le site officiel cependant une connexion Game for Windows Live est obligatoire pour profiter du soft. Je n’ai pas pu mettre les mains dessus mais les premiers retours confirment mes doutes. En effet, le jeu est beaucoup plus accessible que Flight Simulator afin de toucher un plus large public aux dépens de la désaffection des anciens simmers. De nombreuses extensions seront disponibles sous peu pour enrichir l’expérience du jeu. On ne sait toujours pas si le SDK (Software Development Kit) sera disponible pour les développeurs tiers qui pourront, peut-être, augmenter le réalisme de Microsoft Flight.

Je posterai un billet plus complet quand je l’aurai testé.
%d blogueurs aiment cette page :