Tag Archives: rétro

Les cinq jeux qui m’ont le plus marqué [5/5]

17 Juin

children-video-game

Alors que Mickey’s Castle of Illusion (1990) est considéré comme un excellent jeu de l’époque 16 bits, on oublie bien trop souvent son petit frère World of Illusion (1992) qui est, à mon sens, un véritable chef d’oeuvre de la Megadrive ou Genesis pour nos amis anglo-saxons.

Mickey's World of Illusion screen

Le scénario n’est qu’un prétexte à l’exploration. Mickey et Donald déc
ouvrent un livre sur lequel figure une formule magique qui permet, à l’aide d’un portail, de voyager dans différents univers.

Les graphismes, la bande-son et son ambiance contribuent à rendre ce titre un indispensable.
Le gameplay bien que simple est varié, on parcourt le jeu dans des décors magnifiques, de la forêt au fonds marins en passant par un mode proche de celui d’Alice au pays des merveilles.
Le jeu propose aussi un mode coopératif, le second personnage étant le fameux Donald. Ce mode de jeu est d’autant plus intéressant qu’il propose des niveaux inédits par rapport au mode solo.
Le seul reproche qu’on pourrait faire à Mickey’s World of Illusion est sa durée de vie. En effet, la difficulté est modérée et certai
ns trouveront le jeu trop facile.
Néanmoins, si vous possédez encore une Megadrive, n’hésitez pas à insérer la cartouche, le jeu n’a vraiment pas vieillit.

Mickey's World of Illusion jaquette

Les cinq jeux qui m’ont le plus marqué [4/5]

17 Juin

children-video-game

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre […] », le jeu Aladdin sorti sur Sega Megadrive en 1993 est un chef d’oeuvre. Bien que sorti également sur Super Nintendo, la version sorti sur Megadrive est de loin supérieure.

Aladdin screenLes graphismes sont superbes et fidèles au dessin animé. Un gros travail a été fait sur les animations des différents personnages. Le joueur peut donc s’immerger dans l’univers d’Aladdin. Le jeu est aussi bourré de clins d’oeil aux autres titres de Disney et les personnages comme Mickey, Donald ou Dingo sont souvent cachés dans les décors.
La bande-son suit les grands thèmes du film de Disney et son agréable à écouter malgré les limites technologiques de la console.
La durée de vie est conséquente et la difficulté est au rendez-vous surtout le boss de fin, Jafar, qui nécessite beaucoup de tact et de self-control.
En un mot comme un cent, ce jeu est exceptionnel et reste agréable à jouer aujourd’hui, Aladdin est devenue un classique de la Megadrive, ce n’est pas un hasard.

Aladdin jaquette

 

Back to basics

8 Juin

Pour ceux qui veulent prendre le contrepied des nouveaux portables qui sortent tout le temps et qui ridiculisent les précédents, il y a une solution.

 

 

 

Le site lekki.fr propose des anciens téléphones portables remis à neufs pour dire merde aux derniers Android à la mode ou à l’iPhone 4 blanc.

Le site propose pour l’instant uniquement quatre portables de chez Motorola et Nokia.

%d blogueurs aiment cette page :