Tag Archives: sony

Test de Little Big Planet Karting

24 Juin

LBGK jaquetteAyant apprécié les deux volets de Little Big Planet sur PS3, j’ai profité de la gratuité de LIttle Big Planet Karting sur le PSN+ pour l’essayer et voir s’il est ou non un bon ersatz de Mario Kart.

A première vue, le jeu à tout pour plaire, un jeu de course fun avec les possibilités de création et d’échange d’un Little Big Planet ne peut que être un hit. Arrêtons le suspense immédiatement, le titre ne restera pas dans les annales. Little Big Planet a (presque) tous les ingrédients d’un bon jeu mais la recette ne prend malheureusement pas.

Commençons par ce qui est bien. Techniquement, le jeu est beau, l’aspect carton-pâte cher à la série est toujours présent. On adore le look de Little Big Planet ou on le déteste, personnellement j’aime beaucoup. Les différents karts ont réellement l’air de jouets et participent à l’ambiance enfantine du jeu. Pour respecter l’appartenance à la série, les développeurs ont eu la mauvaise idée de créer un semblant de scénario. Autant dans le jeu de plateforme on l’apprécie mais dans un Little Big Planet Karting, l’histoire ne fait que rendre le jeu encore mollasson. La cinématique avant le départ son lente, les personnages parlent en «yaourt» et tentent en vain d’expliquer l’intrigue du jeu.

LittleBigPlanet_Karting01

Le gameplay, voila où pèche vraiment le jeu. Bien qu’il soit le nerf de la guerre dans un jeu de kart, les développeurs ont rendu le jeu mou. La latence et la pesanteur des personnages sont supportables dans un jeu de plateforme mais dans un jeu de course qui a pour vocation d’être fun, c’est rédhibitoire. Le système de dérapage est bien pensé et permet de faire des accélérations à la suite d’un long drift mais la sensation de vitesse n’y est toujours pas. Comme tout bon (ou pas) Mario Kart-like qui se respecte, les joueurs peuvent se tirer dessus avec des armes sur des circuits ou des arènes. Ces armes allègrement pompées sur celles utilisées par le plombier moustachu n’innovent pas. A moins de jouer au jeu pendant des heures, leur identification est difficile. Les images censées représenter leurs caractéristiques respectives sont peu compréhensibles. On appuiera sur carré pour en utiliser une sans connaitre son effet. Bon point par contre, le système de contre est bien pensé, quand on dispose d’une arme, il est possible de contrer une attaque quand une icône de bouclier apparaît derrière le véhicule. La technique pour éviter de se faire envoyer dans le décors consiste à rouler tranquillement en se servant de son arme uniquement pour se défendre, ce qui n’est pas très fun vous en conviendrez.

LBP screen

Comme dans Mario-Kart, le facteur chance à sa part de responsabilité dans la victoire ou la défaite du joueur. Cependant, dans Little Big Planet Karting, on atteint le summum du grand n’importe quoi. Il est possible de faire deux fois le même circuit avec une fois une IA avec le QI d’un jambon Madrange et une seconde fois une IA armée jusqu’aux dents qui vous harcèle de missiles à tête chercheuse.

Dernier défaut, les circuits disponibles dans le mode histoire sont peu inspirés et à vrai dire, je ne m’en rappelle pas d’un seul. Même si le nombre de fois auquel j’ai joué à Mario Kart se compte sur les doigts d’une main, je me souviens de certains circuits. Cependant, la pauvreté des circuits n’est pas réellement un problème. Tout bon Little Big Planet qui se respecte se doit de disposer d’un éditeur de niveau. C’est aussi valable pour Karting. L’éditeur est facile à utiliser et permet vraiment de laisser libre court à son imagination. Certains ont réalisé de somptueux circuits en ligne auxquels on peut jouer aussi bien en solo qu’en multi.

En un mot comme en cent, Little Big Planet n’est pas un indispensable, on y joue quelques parties avec ses potes, on s’amuse un peu mais on l’oubliera très vite. Dommage car le titre avait un véritable potentiel pour devenir culte.

Publicités

PS4 : les achats du PSN non transférables

21 Fév

Alors que l’on pensait que le dématérialisé allait faciliter la rétrocompabitiblité des jeux sur les consoles, le président de Sony Worldwide Studio, Shuhei Yoshida, jette un pavé dans la marre.

En effet, il a annoncé qu’il ne sera pas possible de récupérer ses achats effectués sur le Playstation Store sur la nouvelle console de Sony. La PS4 n’est donc pas rétrocompatible avec les jeux PS1 et PS2 dématérialisés, un comble.
Le président a toutefois expliqué qu’une solution sera proposée pour résoudre ce problème. On pensera évidemment à du Cloud Gaming. Les plus pessimistes doutent sur la gratuité d’un tel service.
Moralité, gardons nos PS3 encore un bout de temps pour profiter de nos achats déjà effectués sur le PSN.
sony logo

« (Un appareil) photo en réseau » (davidbosman.fr)

25 Déc

Je tenais à partager ce billet concernant l’avenir de la photographie. J’approve totalement ce qu’écrit le blogueur David Bosman.

Cliquer ici pour profiter de cet article et je vous conseille, en passant, de parcourir cet excellent blog.

GTA San Andreas sur PS3

10 Déc

Bonne nouvelle pour les amateurs de la fameuse franchise de Rockstar, GTA San Andreas sortira cette semaine sur le Playstation Store. Le jeu rejoindra les PS2 Classics à 14,99€. On va enfin pouvoir retrouver les routes de la région de San Andreas en attendant patiemment le cinquième épisode de la série.

Il s’agit d’un simple portage. Oublier les trophées, une refonte graphique et des améliorations du gameplay, ce sera une version « brut de décoffrage ». Mais ne boudons pas notre plaisir car comme l’a si bien dit Alfred de Musset : « Qu’ importe le flacon, pourvut qu’on ait l’ivresse ? ».

Il ne manque alors que Vice City pour se refaire la trilogie des GTA sur PS3.

Test de The Ratchet & Clank Trilogy

6 Juil

Voici un test tardif de Ratchet & Clank Trilogy, ce retard s’explique par la durée de vie pachidermique de ce titre. Pour commencer, il s’agit d’une compilation regroupant les trois premiers épisodes des aventures de Ratchet et Clank sortis sur Playstation 2. Le jeu Ratchet & Clank : Size Matter n’apparait donc pas sur ce bluray malgré son portage sur l’ancienne console de salon de Sony. Les trois titres ont été développés par Insomniac Games et le portage a été effectué par Idol Minds. Je ne vais pas tester chacun des épisodes ici mais je vais m’efforcer de décrire la plus-value de cette remasterisation sur PS3.

Au démarrage, l’écran principal est on ne peut plus sobre, on est amener à choisir un des trois épisodes et c’est tout, pas de bonus ni de making-of. Néanmoins, The Ratchet & Clank Trilogy dispose d’un réel intérêt par rapport aux jeux PS2. Tout d’abord, les jeux tournent en 1080p, les textures HD sont détaillées et il n’est pas choquant de jouer à une série vieille de dix ans déjà. Ce plaisir des yeux est magnifié par un framerate de 60 images par seconde, ce taux est à peu près constant car j’ai pu déceler quelques ralentissements dans le premier épisodes mais rien de problématique. Les chanceux disposant d’une télévision 3D pourront aussi profiter des trois jeux en relief, malheureusement je n’ai pas pu tester cette fonction.
Côté durée de vie, comptez une douzaine d’heures par épisode soit environ 36 heures de jeu auxquelles s’ajoutent une forte replay value propre aux Ratchet & Clank, au mode multijoueurs du troisième jeu et des trophées pour pouvoir frimer sur le PSN.
Il est intéressant de noter que le premier épisode pose vraiment les bases de la série et qu’en dehors de l’évolution des armes, le gameplay a évolué seulement par petite touche.
En conclusion, je recommande chaudement cette compilation à tous les fans de la série et même à ceux qui ne la connaissent pas car les jeux ont très bien vieilli et on prend toujours le même plaisir à sillonner les planètes en incarnant le lombax le plus connu de l’Univers.

Un nouvel épisode de Ratchet & Clank annoncé

31 Mai

On pensait que la série des Ratchet & Clank était terminée avec le dernier (excellent) épisode A Crack In Time mais pour fêter les dix ans de la saga un nouvel épisode est annoncé. Ce nouveau volet intitulé Ratchet & Clank : QForce devrait renouer avec les racines de la série contrairement à All 4 One qui était davantage un jeu multi. Cet episode sera disponible aussi bien en version boite qu’en dématérialisé. De nouvelles informations seront sûrement disponibles lors du prochain E3, la sortie annoncée est en automne prochain. Voici le premier artworks de Ratchet & Clank : QForce :

La manette de la Freebox sur PS3

8 Mai

Je suis sûrement en retard d’une guerre mais je viens de découvrir hier que la manette livrée avec la Freebox Revolution fonctionne parfaitement avec la PS3. Le pad n’est pas d’excellente qualité et la précision des sticks est moyenne mais c’est une très bonne nouvelle car sincèrement je pensais que cette manette allait prendre la poussière. En effet, les jeux disponibles sont de piètre qualité surtout sur un grand écran.

The Ratchet & Clank Trilogy confirmé !

15 Mar

Les bonnes nouvelles s’enchaînent ces temps-ci. Après les rumeurs concernant Mafia 3, Sony vient d’annoncer la future sortie de The Ratchet & Clank Trilogy. Cette compilation regroupera les trois premiers volets des aventures du duo Ratchet et Clank sur un même blu-ray. Les jeux seront upscalés en 1080p et seront aussi jouables en 3D stéréoscopique 720p. Chaque épisode disposera du système de trophées et Ratchet & Clank 3 conservera son mode multijoueur. La sortie française est prévue pour le 16 mai et je me la procurerai sans aucun doute car il s’agit d’une série que j’apprécie énormément.

Sony et le jeuxvidéo, le début de la fin ?

9 Mar

La situation financière de la firme japonaise Sony est aujourd’hui loin d’être bonne. Ce contexte morose est un réel handicap face aux géants que sont Microsoft et Nintendo. En effet, le monde du jeuxvidéo nécessite de lourds investissements et Sony mise gros. La génération actuelle de consoles ainsi que la futur PS4 ont un rôle majeur. Son parti pris de s’adresser à un public gamer est intéressant, mais non dénué de risques. La console portable PSVita ne s’adresse clairement pas au public de Nintendo. Sony préfère attaquer un marché de niche représenté par les joueurs passionnés. L’objectif est d’avoir une clientèle certes moins importante mais plus encline à débourser beaucoup d’argent pour le matériel et le jeu. Cette stratégie peut être payante si le piratage ne se démocratise pas trop sinon la PSVita aura le mêmesort que sa petite soeur la PSP.

La PS3 s’adresse aussi à ce même public comme le montre le quasi-échec du PS Move. Les ventes de cet accessoire, censé attirer les casual gamers, ne sont pas bonnes. À vrai dire, Sony reste très floue concernant ses résultats. Cet insuccès s’explique par un mauvais marketing, peu de gens ont eu vent de son existence. Une autre cause est le fait que le PS Move et son Motion Controller ne soient pas fournis avec la console. Et enfin, c’est bien beau d’avoir une manette sensitive (fort précise au demeurant) mais ans jeu ça ne sert à rien. Il n’est donc pas surprenant que la PS3 n’arrive pas à attirer le public casual. Contrairement à Microsoft avec son Kinect qui connait un franc succès, il ne reste à Sony que les gamers. Mais là aussi la firme de Redmond est là et en force. J’a beau beaucoup apprécier la PS3, qui est ma console préférée, ses arguments ne sont pas suffisant pour damer le pion au géant de Seattle. Au niveau des exclusivités, l’écart entre les deux consoles HD n’est pas grand. Il est lointain le temps où la PS2 régnait en maître, que les Grand Theft Auto sortaient d’abord sur la console de Sony. Ses exclusivités suffisamment fortes pour être des system-sellers sont Gran Turismo et Uncharted. Or l’attrait pour le jeu de Kazunori Yamauchi a fortement diminué depuis les déboires de Gran Turismo 5. L’excellente série des Uncharted, quant à elle, ne dispose pas de l’aura d’un Halo ou d’un Gears of War. Il y a cependant de très bonnes exclusivités chez Sony comme (feu)Ratchet & Clank, Motorstorm ou encore Flower. Mais elles sont moins «mainstream» que celles de Microsoft. Le prix de la Xbox 360 est aussi un argument de poids, on peut en acheter une à moins de 200€.

On voit donc bien à quel point Sony est dans une position inconfortable. La firme est arrivée à une période charnière, sa politique actuelle et ses futurs choix sont d’une importance capitale pour son avenir. Le géant nippon présent depuis le début de la démocratisation du média vidéoludique est à un tournant, rebondira-t-il ou deviendra-t-il un acteur en retrait du jeuxvidéo ? Nous serons désormais vite fixés.

La jaquette de Hitman Absolution

7 Mar

La jaquette de Hitman Absolution a été présentée sur le Facebook du jeu. Elle est comme d’habitude très sobre, après on aime ou non d’ici la sortie elle peut changer. Pour rappel, le jeu sera disponible sur PC, PS3 et Xbox360 cette année.

%d blogueurs aiment cette page :