Tag Archives: tablette

Un système de sessions pour l’iPad ?

11 Avr

L’absence de session sur l’iPad est une critique récurrente faite à la tablette d’Apple. En effet, cette dernière est souvent partagée entre plusieurs membres d’une famille et il n’est pas très agréable de savoir que vos mails et votre Twitter peuvent être lus par quiconque se servira de l’iPad. L’une des raisons de l’impossibilité de créer des sessions est, à mon avis, la limitation en mémoire. En effet, partager une tablette entre plusieurs individus, disons entre quatre membres d’une famille, nécessite davantage de mémoire pour stocker la musique, les photos, les podcasts, les vidéos, etc. Or la limitation à 64go empêche la gestion de plusieurs utilisateurs. Il me semble qu’une capacité de 128go est le minimum pour partager l’utilisation d’une tablette. Toutefois, une telle augmentation de mémoire engendrerait une importante augmentation du prix d’achat, adieu la tablette à 500€. C’est pourquoi un système de sessions n’est pas encore à l’ordre du jour.

Publicités

Une semaine avec un iPad : le verdict

24 Août

Chose promise, chose due, voici le bilan de ma semaine avec le porte-drapeau de l’ère post-pc, l’ipad ( en l’occurrence le modèle wifi 32GO).  Je vais me concentrer sur ma propre utilisation de l’iPad qui est le surf sur internet, un peu de bloging, twitter et du traitement de texte, car si je devais décrire toutes les utilisations possibles et imaginables avec les points positifs et négatifs, je n’en finirais pas.

Pour ce qui est du surf internet, l’expérience est excellente, à vrai dire c’est même mieux que sur ordinateur. L’absence de flash n’est pas vraiment pénalisante, ce que je retiens le plus c’est vraiment l’impression d’avoir ses sites web dans les mains. La lecture est très agréable grâce au zoom « intelligent » quand on fait une double tape sur une zone de texte. L’application YouTube est aussi très bien faite, c’est un plaisir de naviguer parmi les milliers de vidéos du service de Google.
Bref, pour une utilisation internet l’iPad est une superbe machine.

Maintenant, abordons le sujet du clavier et c’est là que le bât blesse. Le problème ne vient pas de sa taille, aussi bien en position horizontale que verticale mais de son agencement et du correcteur orthographique. Pour ce qui est de l’agencement, les touches chiffrées ne sont pas pratiques ni l’emplacement de l’apostrophe. Le correcteur orthographique est une véritable plaie pour la part. Il est fréquent de faire des fautes de frappe à cause de l’absence de relief du clavier contrairement à celui d’un ordinateur. Le correcteur est donc plus qu’utile, mais il ne connait pas assez de mots et il arrive souvent qu’un mot valide soit replacé par un autre, car le correcteur ne connait pas le mot que vous souhaitez utiliser ce qui aboutit sur des phrases sans queue ni tête. En plus, on ne peut pas rendre le correcteur moins bête en lui « apprenant » de nouveau mots.

Un autre problème souci est la gestion de l’apostrophe, on ne peut pas y accéder directement contrairement à un clavier d’ordinateur, on perd donc du temps. Enfin, la gestion automatique n’est pas pratique du tout, elle ne fonctionne qu’avec un nombre très limité de mots. Pour moi, la meilleure gestion de l’apostrophe est celle de BlackBerry OS où il suffit de faire un espace après une voyelle susceptible d’être suivie d’une apostrophe pour faire apparaître le signe.Ce défaut est important, car cela empêche une prise de note rapide et efficace pour écrire des textes ou faire des mails.

Pour continuer dans les défauts, il manque une gestion des sessions pour l’iPad. En effet, une tablette est un objet que l’on se prête, que l’on partage dans une famille mais l’absence de session est dommageable. Par exemple, la gestion des boîtes mails et des historiques sont problématiques, je ne souhaite pas que tous les utilisateurs de la tablette puissent lire mes messages ou accéder à la gestion de ma chaîne YouTube. Autant sur un téléphone cela ne pose aucun problème car on ne prête pas souvent son mobile, autant sur un tablette c’est réellement un point négatif. J’espère qu’une futur mise à jour d’iOS réglera ce souci.

Pour ce qui est de la consommation de contenus, c’est par contre (quasiment) le nirvana. Les applications multiplient les utilisations de la tablette, pour lire les journaux, programmer pour programmer les enregistrements de la Freebox, etc. Ce sont d’ailleurs les applications qui définissent l’utilisation de la tablette. L’iPad en lui même n’est qu’une boîte vide que l’on remplit d’apps pour qu’il se conforme à nos besoins et envies. L’usage d’une tablette n’est pas définie

par le matériel mais par ses softs, d’où la force de celle d’Apple grâce à l’Appstore.

Pour conclure, je pense que la tablette d’Apple et les autres tablettes en général ont bien une place dans l’écosystème informatique mais en tant que machine de consultation d’information. La création de contenue est pour le moment très limité mais, d’ici quelques années, les tablettes remplaceront une bonne partie des ordinateurs. Ces derniers ne serviront qu’aux tâches lourdes et à de la création plus poussée. La vision de Steve Jobs me semble être correcte mais l’ère post-pc n’est pas encore arrivée aujourd’hui.

%d blogueurs aiment cette page :